L’Arcep dévoile les 4 opérateurs mobiles sélectionnés en Outre-Mer


L’Arcep vient tout juste de dévoiler les nouveaux opérateurs mobiles qui ont été sélectionné en Outre-Mer. Sur 25 candidatures, seulement 4 ont été retenu, et parmi eux, Free Mobile fait partie des lauréats.

L’Arcep a rendu son verdict pour l’Outre-Mer

On évoquait au courant de l’été un appel à la candidature de l’Arcep pour les opérateurs mobiles dans les départements d’Outre-Mer. De plus, on apprenait également le souhait du groupe Iliad (Free) de s’y implanter. Et provoquer le même raz-de-marée qu’en France. Désormais, c’est chose faite. Car en effet, l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes a publié hier un communiqué de presse dévoilant le nom des opérateurs sélectionnés suite à ces candidatures. Le communiqué annonce que 25 dossiers répondant aux critères de sélection ont été reçu suite à l’appel du Gouvernement proposé par le gendarme des télécoms. Seul 4 opérateurs mobiles ont été retenu dans les 5 zones géographiques concernées d’Outre-Mer, voici les lauréats :

Free Mobile sélectionné

Plusieurs opérateurs locaux font parti des heureux choisis, comme Outremer Telecom, Dauphin Telecom, etc… Parmi eux, un nouvel opérateur fait son entrée. A savoir Free Mobile qui a été retenu en Guadeloupe – Martinique, à St Barthélemy – St Martin et en Guyane. A noter également que Telco OI fait également parti des grands gagnants à La Réunion et à Mayotte, opérateur dont le groupe Iliad est actionnaire.  Ainsi, ces opérateurs mobiles obtiennent donc de nouvelles fréquences en bande 800, 900, 1800 MHz, ainsi que 2,1 et 2,6 GHz.

Enfin, l’Arcep annonce l’ouverture de la dernière phase de la procédure qui durera plusieurs semaines. Celle-ci consiste à « un échange avec les opérateurs dans le but de positionner précisément les fréquences de chacun dans les bandes. » Le 1er décembre prochain, le gendarme des télécoms attribuera les fréquences et ouvrira commercialement la 4G. L’arrivée de Free Mobile sur le territoire d’Outre-Mer risque de faire mal aux autres opérateurs sur le marché. La concurrence s’annonce rude…car ce dernier avait annoncé vouloir mettre en place des prix aussi attractifs qu’en France métropolitaine.

Source : Arcep

Crédit photo : Arcep

Aimant les films et séries, je parcours l’actualité pour vous parler des nouveautés ou des tendances du moment. Me trouvant jamais très loin de mon smartphone ♥, je fouine sur le web à la découverte des dernières sorties.