Android : Nvidia, un constructeur très sérieux dans le suivi de ses produits 2


Dans le monde gigantesque des terminaux Android, le suivi logiciel est quelque chose de très important. Un constructeur se détache du reste de la meute. Bien qu’il ne s’agisse pas de smartphone, Nvidia est un acteur qui prend soin de cet aspect là. Les dispositifs proposés par la firme au caméléon bénéficie d’un suivi qui est exemplaire. 

Nvidia propose très rapidement des màj pour ses différents dispositifs

Le constructeur propose la Nvidia Shield TV et la Shield Tablet. Comme je l’ai indiqué plus haut, ce ne sont pas des smartphones. La firme ayant quelque peu délaissé ce marché au profit d’autres segments. On ne va pas se mentir c’est sans doute plus rémunérateur, surtout lorsque l’on voit la box Android TV du constructeur. En dehors du fait que le suivi des màj est exemplaire. Un certain nombre d’exclusivité est venue​ s’y greffer. J’y reviendrais​ un peu plus bas. La fiche technique dispose également d’atouts solides, sans oublier le fait que les box de ce type sont relativement rares​ sur le marché. En France, nous avons la chance d’avoir la Bbox Miami ou encore la Freebox Mini 4K. Certaines TV connectées sont également équipées d’Android TV.

 

Avec un parc qui se limite à principalement deux modèles, la tablette et la box TV. Il est certain que le travail est sans doute plus simple pour les équipes d’ingénieurs de Nvidia. De plus, les composants les plus critiques sont issus de sa propre fabrication, je parle du SoC. Il est donc logique que la mise à disposition des nouvelles versions de l’OS est plus rapide à mettre en oeuvre. Toutefois, tous les constructeurs qui sont dans une situation identique sont très loin d’être aussi réactif. La firme au caméléon ne développe pas de surcouche qui lui est propre. En modifiant très peu l’interface Android, le géant peut alors se concentrer sur d’autres points.

Des màj rapides, quelques exemples

Prenons d’abord le cas de la Shield Tablet, sortie​ en 2014. Sa carrière a débuté sous Android 4.4 KitKat pour passer sur les versions suivantes jusqu’à continuer avec la version Nougat depuis février 2017. Il n’est pas exclu de passer sous Android O. Un record en terme de longévité, surtout pour un suivi qui s’effectue de manière totalement officiel. On a de quoi être bluffé pour le coup.

La Nvidia Shield TV, sans être aussi ancienne (2015), est également dans un cas similaire. Elle a d’ailleurs subit une refonte récente, la grosse nouveauté étant surtout sa taille compact vis à vis de sa prédécesseure.

Une offre logicielle, parfois exclusive : focus sur la Nvidia Shield TV

Conscient qu’une box TV, qui ne dispose pas de chaîne de TV, du moins au début, doit pouvoir fournir de puissants outils multimédia. Nvidia s’est rapidement tourné vers des partenaires, on peut citer Plex. Au début il n’était question que du client, cependant le serveur a rapidement été proposé. Rappelons que le fonctionnement de Plex est différent de celui d’un media-center lambda. Néanmoins, d’autres acteurs sont de la partie, Amazon Prime Video, Netflix ou encore Play Films. Le contenu 4k est d’ailleurs pris en charge par le boitier. Sans oublier la HDR dans certains cas.

Ensuite, Molotov a été porté sur la Nvidia Shield TV, le caméléon a d’ailleurs disposé d’une exclusivité temporaire. De quoi attirer encore la lumière des projecteurs lors de l’annonce. Sans oublier que la France a ainsi pu disposer d’une application permettant de regarder la TV. On ne va pas se mentir, cela donne un certain intérêt à la box. Surtout qu’elle devient par la même occasion un challenger de taille pour toutes les box des FAI.

On parle de suivi rigoureux, et la concurrence ?

Difficile de faire un topo complet sur tous les acteurs Android. Je vais d’ailleurs commencer par la pomme, bien que son univers soit très éloigné, la firme conçoit OS et hardware. Faire un parallèle avec Apple me semble intéressant avant de revenir sur le robot vert. J’ai déjà évoqué le sujet il y a de cela plusieurs mois. Apple propose des màj jusqu’à 5 ans sur ses produits après leur commercialisation. Ensuite, on enchaîne avec Google, sur ses Nexus et Pixel, le géant de la recherche s’arrête à deux ans. C’est vraiment moyen – moyen, de mon point de vue en tout cas. Un suivi sur 3 ans, minimum, aurait été plus judicieux.

Du côté des autres constructeurs sans rentrer dans les détails. Cela va dépendre de plusieurs facteurs. Le placement tarifaire, le suivi sera plus rigoureux sur les terminaux haut de gamme que sur l’entrée de gamme. Certains diront que c’est logique. Enfin, de nombreux acteurs de leur côté ne fournissent parfois aucun suivi sur la plupart de leurs appareils. C’est le bordel en quelque sorte. Il est donc intéressant de noter qu’un acteur décide de suivre à plus long terme leurs produits. C’est également un geste que Stephen Hawking et la planète apprécieront. Néanmoins, sur de nombreux produits, comme les flagships Galaxy Sx et LG Gx, il faut compter en général 2 ans de suivi. C’est assez peu, je trouve.

Mais qu’est-ce qu’il m’a pris de parler de Nvidia aujourd’hui ?

Suite à la lecture d’un article sur les miracles et Android sur AndroidAuthority, je suis tombé sur ce sujet. Et je me suis dit, en effet cela m’a tout l’air d’être quelque chose de miraculeux. Un support qui dépasse 2 ans, de manière officielle j’entends, c’est une chose rare. Quand c’est en plus bien fait et rapide. Il faut le souligner. Je pense que cette garantie​ d’avoir un produit toujours à jour va sans doute donner du crédit à la marque.

Des terminaux toujours plus chers, pour peu de vraies nouveautés…

On arrive à un moment où il devient inutile de changer si souvent de smartphone. Sauf pour les jeux, et encore c’est à relativiser. La plupart des utilisateurs souhaitant prendre de belles photos et accéder aux réseaux sociaux, sans oublier la navigation sur le Web. Il devient difficile de trouver de bons arguments pour passer à une gamme supérieure​.

Prenons un utilisateur de Samsung, Galaxy S6 et S7. Le S8 n’aurait que peu d’intérêt, la partie photo n’a pratiquement pas évolué, l’écran borderless n’est pas un argument suffisant. Son tarif est rédhibitoire pour sans doute de nombreuses personnes. Pourtant, il s’en vendra des tonnes, l’accueil semble être au rendez-vous.

Place à du durable !

Maintenant que nos smartphones et les autres terminaux également ont atteint une certaine puissance et des capteurs performants. Quitte à les payer cher ! Pourquoi ne pas avoir un support long terme digne de ce nom ? La réponse est évidente et en même temps à côté de la plaque. L’obsolescence programmée​ ou non contribue à la richesse des grands groupes, au détriment de notre propre bien être. C’est triste à dire, tôt ou tard nous paierons cher cette manière de consommer nos produits. Espérons que les mentalités évolueront pour nous apporter plus de terminaux et d’appareils qui bénéficieront d’un suivi aussi exemplaire qu’Nvidia à l’égard de sa gamme.

Crédit photo : Nvidia

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.