Vault 7, Android, iOS : Sommes-nous tous surveillés par la CIA ? 1


Alors qu’un nouveau scandale, Vault 7, vient d’éclater ciblant les terminaux iOS et Android, ainsi que les smart TV de Samsung. Il est bon de rappeler que ces menaces sont constantes. Tandis qu’iOS est relativement bien sécurisé notamment car la fragmentation de son parc est relativement faible. Chez son concurrent, le petit robot vert, le son de cloche est totalement différent. Pourtant le risque est permanent, et la plus grande faille dans notre sécurité, c’est en réalité nous même.

Android qui pour certains est une vraie passoire !

Le système d’exploitation de Google est le plus utilisé au monde sur les smartphones. Il faut reconnaître que les anciennes versions du système d’exploitation mobile sont de vraies passoires. La firme a mis du temps a déployé des correctifs pour renforcer la sécurité. Toutefois, les versions les plus récentes sont réputées plus fiables​. Manque de chance, beaucoup de constructeurs ne joue pas le jeux des màj. Cela provoque une véritable fragmentation qui se ressent de plus en plus au fil des années. D’ailleurs, chaque mois Google communique un rapport qui donne la tendance sur l’évolution des parts de marché de chaque mouture. Le constat est édifiant, notamment la dernière version Android 7 Nougat qui peine franchement à décoller. Alors que des rumeurs parlent déjà de la future version 8 O.

Vidéo

 

Vault 7 : la menace fantôme

C’est le scandale du moment aux faux airs de menace fantôme et pour cause. La CIA est pointé du doigt à cause de la mise en place d’armes destinés​ à la surveillance. L’agence de renseignement américaine a notamment tenu à jour une base de donnée où elle concentre toutes les failles connues. De nombreux terminaux et OS comme Windows, Android ou encore iOS en ont été la cible. Mais également les objets connectés, comme les smart TV de Samsung. Néanmoins, c’est à relativiser. Car contrairement à la NSA en son temps avec l’affaire Snowden, la CIA effectuait visiblement des écoutes ciblées. A moins d’être dans le collimateur de l’organisation, il y a peu de chance d’être concerné visiblement.

 

Ensuite, ces documents révélés au monde par Wikileaks concerne une période allant de 2013 à 2016. Pour le moment, nous n’en connaissons que les grandes lignes. Il faudra sans doute des semaines voir des mois pour en apprendre tous les tenants et aboutissants. Pour conclure, les géants comme Google et Apple qui ont été la cible de la CIA ont déjà fait savoir que la plupart des failles décrites ont été colmaté depuis sur les dernières versions de leur OS respectif. Dans le cas d’Apple, la fragmentation est faible donc le parc est déjà relativement sécurisé. Dans le cas de Google, à cause de cette histoire de fragmentation décrite plus haut. C’est une toute autre histoire.

Il faut toujours garder une certaine méfiance !

Sans rentrer dans une parano complète… Les scandales il y en a presque tous les deux mois. Entre les gros sites internet qui se font hacker et voler nos données personnelles. Sans oublier les services auxquels nous faisons confiance, comme le scandale Web Of Trust. Cette petite extension pour navigateur censée​ nous dire si un site peut cacher un potentiel danger. Tandis que son éditeur revendait allègrement les données collectées à des tiers à des fins publicitaires.

Ensuite, bien que plus sécurisée​, les dernières​ versions d’Android restent néanmoins facilement piratables. Il suffit d’installer une APK qui cache un Trojan ou un Malware quelconque pour que notre précieux ne se transforme en véritable mouchard. Bien entendu cela peut également arrivé sur le Play Store. Néanmoins, cela devient de plus en plus rare puisque Google fait un ménage systématique sur son store. Le vrai danger réside dans le téléchargement via des sites tiers. Ce qu’il faut bien évidemment éviter le plus souvent possible. Au risque de tomber sur une application détournée​ par un hacker.

Crédit photo : PCMagIndia

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.