[Dossier] Android et ses diverses variantes 5


Connaissez-vous vraiment Android et ses multiples variantes proposées par Google? En effet d’après le cabinet Gartner, l’OS de Google est présent sur près de 85% des Smartphones vendus en 2015. Google a de quoi être fier d’une telle performance acquise en si peu de temps et pourtant son appétit ne s’arrête pas aux Smartphones et aux Tablettes, genèse, actualité et prévision pour ce premier Dossier.

-Android c’est quoi?

C’est un OS (Système d’exploitation) qui est basé sur Linux (son noyau), il est développé par la société Android à l’origine, avant d’être racheté par Google en 2005. C’est en juin 2007 que Google débutera sa commercialisation, soit près de 9 ans au moment où j’écris ses lignes.

Android a été conçu pour les Smartphones ensuite rapidement adapté aux Tablettes, à la télévision, aux objets connectés, aux véhicules, aux ordinateurs (via certains projets). Pourtant, ces différentes variantes ne sont pas exactement les mêmes. Si la version d’Android Smartphones et Tablettes bénéficie d’un code source relativement ouvert via le projet AOSP (Android Open Source Project), ce n’est pas le cas de ces autres variantes aux codes sources encore fermés, les fabricants sont en quelques sortes triés sur le volet.

La mascotte d'Android le système d'exploitation mobile de Google

La mascotte d’Android le système d’exploitation de Google

Je vais détailler les différents environnements Android actuellement disponible sur le marché, en tâchant d’expliquer le plus simplement possible leur utilité et leur mode de fonctionnement.

-Smartphone / Tablettes:

C’est le marché de départ pour Android et aussi sa plus grande réussite, due à plusieurs facteurs : l’ouverture de son code source, les principaux bénéficiaires en sont les fabricants car ils puisent gratuitement dans les travaux de Google et de sa communauté présente via L’AOSP, pour pouvoir proposer leurs terminaux rapidement sans avoir trop à se soucier de l’interopérabilité de leurs terminaux avec le monde numérique qui nous entoure. Car si l’OS est ouvert, les fabricants doivent pré installés obligatoirement une certaine liste de logiciels que Google leur dicte (Play Store, Gmail etc…). Les principaux constructeurs de terminaux sous Android font partis de l’OHA (Open Handset Alliance), c’est un consortium fondé par Google; des opérateurs mobiles, logiciels,etc… en font parties, leur but est de promouvoir et développer des normes et usages pour les appareils mobiles (téléphonie).

OHA

OHA (Open Handset Alliance)

Alors bien sur un fabricant pourrait très bien se passer de cette suite logiciel et pousser ses propres solutions dans l’OS mais il s’agirait alors là d’un Fork (une version alternative) des marques comme Nokia par exemple, qui a commercialisé une gamme de mobile en 2013 baptisé Nokia X.

nokiax

Nokia X

Chaque fabricant de terminaux mobiles a sa propre philosophie, cela se traduit de différentes manières, la personnalisation en est une. Etant donné que le code est ouvert, chacun y va de sa propre sur couche. Chez HTC on appelle ça l’interface Sense:

HTC 10 avec interface Sense

HTC 10 avec interface Sense

Chez Samsung on va retrouver Touchwiz:

Galaxy s7 avec Touchwiz

Galaxy s7 Edge avec Touchwiz

Et ce qu’on appelle la version stock (de base Android sans sur couche) chez Google avec la gamme Nexus:

Nexus 6P "stock"

Nexus 6P « stock »

Certaines sur couches constructeurs sont parfois décriées par les utilisateurs, car trop lourdes et ralentissent le cycle de mise à jour. Et c’est bien ce dernier point le plus gros problème d’Android comme le code est distribué dans le modèle open source, c’est chaque fabricant qui décide lui même de son propre cycle de mise à jour -Google sort une mise à jour majeure par an en moyenne- les fabricants devant la multiplication des terminaux en vente ne peuvent tout simplement pas en proposer sur tous. C’est surtout les modèles d’entrée de gamme qui en pâtisse le plus car moins puissants et peu rémunérateur pour les fabricants. Même quand un modèle peut bénéficier d’une mise à jour, parfois celle-ci arrive de longs mois après la mise à disposition du code source par Google. Cela provoque un gros phénomène de fragmentation sur le marché d’Android.

Fragmentation Android le 07-01-16

Fragmentation Android le 07-01-16

Heureusement les développeurs d’application tiennent compte de ce problème et tentent de maintenir à jour leurs créations pour un maximum d’utilisateurs, afin que ceux-ci ne soient pas lésés par le laxisme du constructeur de leur Smartphone ou Tablette. Pour ne pas tomber dans l’obsolescence de son terminal Android, il existe des solutions, il est possible de « rooter » le système. C’est à dire d’avoir les droits administrateurs dont on ne dispose pas dans une utilisation commerciale de son appareil pour des raisons de garantie, garantie qui devient caduque lors du root de son mobile ou Tablette. En acquérant ces droits, vous pouvez accéder à des fonctions inédites de personnalisations, de sauvegardes par exemple. Vous pouvez aussi modifier la ROM utilisée, c’est à dire installer un autre OS toujours basé sur Android en version stock (sans sur couche constructeur donc). La ROM la plus connue est sans doute CyanogenMod.

CyanogenMod 13

CyanogenMod est en fait un système d’exploitation de substitution pour une grande variété de smartphones et tablettes Android, le Play Store y est également disponible même si non inclus lors de l’installation initiale de la ROM. C’est une solution alternative intéressante pour qui veut aller plus loin qu’une utilisation dite classique de son Android.

Il existe également d’autres alternatives présentent notamment sur des forums reconnus de développeurs comme XDA et d’autres.

Lors de l’achat d’un Smartphone ou d’une Tablette, il peut être intéressant de garder à l’esprit cette possibilité de personnalisation car tous les terminaux sous Android ne sont pas forcément « rootable », ou en tout cas facilement. Je prends mon exemple (car je subis un revers à ce niveau là): mon Sony Xperia Z2 acheté en 2014 alors que j’étais chez Sosh donc filiale d’Orange, dispose d’un blocage au niveau du Bootloader qui m’empêche de facilement mettre le terminal en mode root. Alors en fait même si il existe des solutions pour le faire, elles sont complexes à mettre en oeuvre et il me sera impossible d’installer CyanogenMod, ce que j’aurais aimé faire aujourd’hui. Ce blocage provient de l’opérateur étrangement, qui a demandé au constructeur de ne pas rendre possible à l’utilisateur finale le fameux root. Car le mobile en version hors opérateur est parfaitement rootable. Voici pour la petite parenthèse, qui j’espère vous fera réfléchir lors de l’achat d’un Smartphone.

-Android TV

android tv

C’est la version dédiée aux téléviseurs, qui permet de rendre un téléviseur intelligent (Smart TV) ou téléviseur connecté. En octobre 2014, Google lance la plateforme Android TV en grande pompe en annonçant l’arrivée du Nexus Player suivi de près par la sortie en France de la BBox Miami de Bouygues Telecom et de la Freebox Mini 4K de Free. En réalité, il existe peu de box sur le marché qui intègre Android TV, on peut encore citer la Shield de Nvidia et la toute récente box de Xiaomi. Le Nexus Player quant à lui, Google en a arrêté sa commercialisation il y a quelques jours à peine. Malgré tout on ne peut pas vraiment parler d’échec car cela doit être une volonté de Google de restreindre à ce point la commercialisation d’Android TV, qui je le rappelle pour mémoire n’est pas disponible en open source. Ce fait doit probablement beaucoup ralentir l’adoption par le grand public, du fait que les constructeurs ne proposent pas plus de box Android TV, et c’est dommage car cette version de l’OS en vaut vraiment le détour. Les services Google s’affichent de manière parfaite sur l’écran dans leur version télévisuelle et c’est un avantage non négligeable. On peut par contre être surpris par le fait que Chrome et Gmail en soit absent, l’avenir nous dira ce qu’il adviendra de cette plate forme, de mon côté j’espère que Google fera bientôt le choix de l’ouverture avec cette plate forme qui mérite d’être d’avantage poussée que ce soit dans les box opérateurs ou même constructeurs. Disposant personnellement de la Freebox Mini 4K qui a connu ces 2 ou 3 premiers mois laborieux jusqu’au gros patch déployé par Free, je dois reconnaître qu’elle a de sérieux atouts multimédias grâce au Play Store qu’aucune autre box opérateur ne peut égaler (à part peut être la BBOX Miami qui dispose également d’Android TV). Android TV, un excellent choix pour quiconque souhaite un système d’exploitation rapide puissant et ayant une dimension connectée sans équivalent.

bbox-miami

Bbox Miami

Freebox Mini 4K

Freebox Mini 4K

-Android Wear

Les <<Wearables>>, traduient littéralement pour connecter ce que l’on porte, annoncés par Google en mars 2014, Android Wear embarque l’assistant Google Now déjà présent sur les Smartphones avec son design sous formes de cartes. Les produits tournants sous cette plate forme sont des montres connectées (Smart Watch), ces appareils se connectent soit en Bluetooth au mobile ou utilisable en Wifi, ils permettent d’obtenir les notifications de son Smartphone ou de ce synchroniser à des applications dédiées aux montres connectées.

Moto 360

Moto 360

Les montres Android Wear peuvent également se connecter aux Iphones, Google se distinguant la plupart du temps par une ouverture d’esprit plus grande que ses concurrents ; même si plus limitée en termes de fonctionnalités. Ayant utilisé une montre Sony pendant quelques semaines, j’ai rapidement été déçu par la faiblesse de l’écosystème et de l’autonomie de la montre (environ 2 jours). J’attends de cette plate forme des améliorations significatives sur ces 2 points.

LG G WATCH R URBAN

LG G WATCH R URBAN

-Android Auto

Comme son nom l’indique, c’est la version d’Android pour les tableaux de bords de nos voitures, le fonctionnement est différent de celui d’Android TV qui est complètement autonome mais proche de celui d’Android Wear qui s’utilise avec un Smartphone (même si une récente mise à jour permet de s’affranchir de ce dernier). Android Auto permet de déporter les commandes de votre Smartphone vers le tableau de bord de votre véhicule. Cette variante est associée à l’Open Automotive Alliance, rassemblant de nombreux acteurs de l’automobile et des technologies embarquées (Audi, Renault, Nvidia par ex).

Android Auto

Android Auto

Pour le moment, seul un petit nombre de véhicules utilise cette technologie, mais on peut raisonnablement s’attendre à ce qu’un nombre significatif de véhicules embarquant Android Auto sorte rapidement.

-Android sur les Ordinateurs

C’est certainement le marché ou l’on attend le plus Google, (j’omets complètement Chome OS qui n’est pas une alternative solide pour moi même avec l’arrivée du Play Store prochainement). Il existe plusieurs alternatives non officielles pour avoir Android sur son PC, Remix OS en fait partie et est certainement le projet le mieux abouti actuellement disponible. Remix OS c’est le portage d’Andoid sur PC basé sur l’architecture X86, cela permet d’avoir un OS PC pleinement fonctionnel aux couleurs d’Android avec accès au Play Store et les apps contrôlable directement aux couples claviers / souris, fenêtres redimensionnables à la manière d’un Windows en somme.

Remix OS

Remix OS

Alors bien sur on ne peut que se réjouir d’un tel projet, on préférait certainement que Google lui même annonce une version PC de son OS. En attendant une éventuelle annonce sur ce thème, Google compte porter Android sur la plateforme Raspberry.

-Chromecast, la technologie sans fil de Google

Voilà maintenant 3 ans bientôt que Google a décidé de commercialiser le Chromecast, un appareil fonctionnant via Wifi, permettant de partager un flux audio/vidéo entre un appareil et une télévision. Comme vous l’aurez compris, ici je ne parle pas d’une version d’Android mais d’une technologie sans fil, incluse dans Android et contrôlable via une application dédiée. Qui a son importance tant les usages via Smartphones ont littéralement explosés ces dernières années. Grâce a cette technologie, vous pouvez transmettre un flux de votre Smartphone vers n’importe quel Chromecast relié en HDMI sur une télévision, mieux Chromecast est également inclus dans les box Android TV.

-Android et ces déboires judiciaires

Android a beau être open source, certaines technologies qui y sont intégrées, sont matières à débat au sujet du détenteur de certains brevets. On pense notamment à JAVA dont j’ai parlé récemment sur le site.

A lire: Oracle VS Google

Samsung également a eu des déboires au sujet de certains de ces Smartphones vendus aux Etats-Unies. Dans le collimateur d’Apple, les 2 géants ne sont pas arrivés à s’entendre, s’en suit une bataille juridique sans fin, où la création ne semble pas vraiment être le souci premier de ces 2 mastodontes.

Android est censé être gratuit, la réalité est tout autre. La plupart des constructeurs doivent payer des redevances que ce soit à Apple ou Microsoft, en cause toujours des histoires de brevets sur l’une ou l’autre fonctionnalité incluse dans l’OS de Google. L’avenir n’est pas morose pour autant, le petit robot vert a de beaux jours devant lui et ne semble avoir peur de personne car ce qui compte, c’est la communauté qui au jour le jour apporte sa pierre à l’édifice. C’est la force d’Android car sans cette communauté grandissante qui le porte à bout de bras, il n’en serait pas là. 10 ans bientôt, ça peut paraître beaucoup, quand on voit la multiplication des appareils où il s’y trouve, on commence à avoir le vertige si on commence à s’imaginer où il sera présent dans les 10 prochaines années… ça c’est une autre histoire.

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.