Android : la domination face à iOS continue


Dans le monde du mobile, tout n’est pas vert pour tout le monde, surtout pour Microsoft en réalité. iOS semble connaître une embellie plutôt significative, tandis qu’Android progresse également en touchant presque les cieux.

Domination d’Android écrasante en France

Kantar vient de dévoiler ces estimations concernant les part de marché sur le mobile, pas de surprise du coté de l’OS de Google. Est-ce qu’il fallait en douter ? Personnellement, je ne crois pas. Le public semble continuer d’aduler l’OS mobile de Google. Tandis que du côté de Windows, la partie semble perdu. Qu’est-ce qui explique cette descente aux enfers de l’OS de Microsoft ? Alors que ces deux autres concurrents semblent continuer de fleurir.

Microsoft, une stratégie inefficace sur le mobile

Microsoft croyait dès le lancement de ses premiers Windows Phone dur comme fer en sa réussite sur le segment. Je me souviens encore lorsque les développeurs avaient mis iOS et Android dans une tombe lors du lancement de la plateforme. Il faut croire que cette petite blague leur a porté malchance. Car aujourd’hui, si quelqu’un s’est fait enterré, ce n’est certainement pas iOS ni Android. Pourtant, la firme dispose d’armes qui sont relativement intéressantes sur le papier. Par exemple, les apps uniformisées entre son OS bureau Windows 10 et sa plateforme équivalente sur le mobile. Cela aurait pu être attractif pour bon nombres d’utilisateurs. Surtout quand on connaît la part de marché dont dispose la firme sur le marché du PC.

Néanmoins, son store d’apps est vraiment pauvre comparé à ces deux autres concurrents. Cela n’aide pas à fidéliser les clients ayant franchis le pas pour disposer d’un mobile à l’effigie de la marque.

iOS retrouve des forces en prenant un peu de part de gâteau

L’OS mobile d’Apple s’en sort plutôt bien en France car celui-ci arrive à prendre plus de 3 points. Bien que la stratégie de la firme à la pomme ne soit pas la même que celle du célèbre moteur de recherche, ses aficionados sont toujours au rendez-vous. Maintenant, il faudra constater d’ici le prochain trimestre si ces chiffres se vérifient toujours. Le prochain flagship est attendu pour le mois prochain et les rumeurs sur celui-ci font état d’un certain manque d’innovation par rapport à la génération précédente. Néanmoins, la sortie de l’iPhone SE a donné une bouffée d’argent tout frais à la firme.

Android, la stratégie gagnante ?

C’est ce qu’il faut croire d’après les chiffres, sa propagation ne semble connaître aucunes limites. Puisque Android reste de loin l’OS le plus plébiscité par les français avec une présence sur les trois quarts des terminaux que comptent le pays. Cependant, Android bénéficie d’une aide précieuse, sous le forme des services Google. Ces derniers rencontrent une popularité incontestable avec comme exemples : le moteur de recherche, YouTube, Gmail, Play Store, etc… Par contre, tout n’est pas rose dans le pays du robot vert, car il est souvent pointé du doigt à cause de son manque de sécurité.

Conclusion sur les parts de marché des OS mobile :

En comparant la période d’avril 2015 à juin 2015 avec celle de avril 2016 à juin 2016 selon Kantar :

  • Google dispose de la palme en haut du podium avec 75.5% en 2016 contre 73.2% en 2015.
  • Apple est une grande marche en dessous avec 20.2% en 2016 contre 16.8% en 2015.
  • Microsoft qui semble avoir fait don de ses clients à ses acolytes amasse 4.1% en 2016 alors qu’en 2015 il disposait de 8.7%, c’est ce que l’on appelle une chute qui fait mal.

Le prochain trimestre s’annonce probablement sauf surprise quasi identique à celui-ci. Puisque le prochaine iPhone sera à peine de sortie et que du côté d’Android, les principaux flagship sont déjà disponibles. Quand à Microsoft, je ne vois pas ce qui pourrait changer la donne de manière concrète vis-à-vis de Windows 10 Mobile.

Source

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.