Amazon Alexa : Echo témoin d’un meurtre, la firme coopère l'enceinte n'a rien entendu 2


Voilà une sordide histoire criminelle mettant en scène Echo, la représentation physique sous forme d’enceinte connectée de l’assistant virtuel Alexa d’Amazon. Ainsi, les enquêteurs en charge de l’affaire ont du avoir recours à des explications techniques auprès du géant du E-commerce.

Amazon : son enceinte Echo fonctionnant avec Alexa, témoin d’un crime

L’affaire se déroule en novembre 2015. Ainsi, comme le révèle FranceCulture, un ancien officier de police du nom de Victor Collins a trouvé la mort dans des circonstances tragiques dans le spa de son voisin James Bates. Ce dernier se déclare non coupable car il était en train de dormir au moment où cela est arrivé. En mentionnant que la noyade était accidentelle. Sauf que plusieurs indices prouvent que la victime a lutté puisque son visage était abîmé et des traces de sang ont été retrouvé autour du spa. Seul témoin connu de cette scène macabre, une enceinte connectée Echo. Cette dernière fonctionnait au moment du drame car de la musique était diffusée.

Pour rappel, Echo repose sur Alexa, l’assistant vocal d’Amazon. L’enceinte connectée se pilote par la voix, on peut lui demander diverses choses, météo, commander des pizzas ou encore diffuser de la musique. Les enquêteurs ont donc eu le réflexe de se rapprocher d’Amazon afin d’avoir certaines informations. Notamment sur le fait que les micros étaient en fonctionnement au moment des faits. La firme a précisé que les micros n’enregistraient pas en continu, mais qu’ils étaient en veille. Si l’utilisateur ne sort pas l’appareil de veille, notamment en prononçant le mot « Alexa », il est impossible que ces derniers n’enregistrent quoi que ce soit. De plus, les données sont envoyées dans le cloud de manière chiffrée. L’utilisateur final peut aussi choisir de les supprimer. Un mandat a été requis pour l’obtention de ces informations techniques. Amazon ayant un peu traîné des pieds.

Cette affaire met en avant une nouvelle fois le manque de compréhension au niveau technique de la justice face à ces nouveaux appareils. Il faut croire que les grandes firmes aiment semer le trouble dans ce genre d’affaire.

 

 

Source : FranceCulture

Crédit photo : Amazon

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.