Alphabet met le paquet grâce à Google 2


Alphabet, la maison mère de Google, Boston Dynamics, X-Lab ou Loon se porte bien. La nouvelle publication des résultats de la holding a fait parler d’elle. Profits monstrueux tirés vers le haut notamment grâce à la pub, Android et YouTube.

La pub rapporte encore la majorité des revenus d’Alphabet !

L’argent coule encore à flot chez Alphabet grâce à Google qui a l’air d’être une usine à cash tournant à plein régime. L’ogre d’internet que rien n’arrête bouscule tout sur son passage. Il faut reconnaître que son principal moteur, la pub sur internet, est un marché florissant. Celui-ci montre une croissance insolente encore en 2016. Avec au second trimestre des revenues qui s’établissent à 21.5 milliards de dollars pour près de 6 milliards de bénéfices nets. Jusqu’où ira cette frénésie qui ne semble pas s’arrêter ?

Alphabet présentation

Alphabet présentation

La pub sur mobile est moins cher

Les espaces publicitaires sont moins chers pour les annonceurs utilisant principalement comme canal : les mobiles. Sur ordinateurs, les espaces publicitaires sont plus chers bien qu’un nombre de plus en plus grandissant de personnes utilise un smartphone pour se connecter à internet. Google ne semble pas gêner par cela, du moins pour le moment.

Android, un levier qui devient de plus en plus intéressant

Le système d’exploitation de la firme est le plus utilisé au monde sur le mobile. La gratuité de son système d’exploitation pour ses partenaires l’utilisant (Samsung, LG, Sony…) est un excellent moyen de parvenir à toucher encore plus de monde grâce à la pub qui est diffusée à travers les services qu’utilisent les consommateurs. Vous l’avez compris, Google est une nouvelle fois au cœur de tout.

YouTube arrose également les fleurs avec du Ca$h

La célèbre plateforme de vidéo en streaming est également un service gratuit financé aussi par la pub. Cette publicité au format vidéo majoritairement diffusée au début des vidéos que lancent les internautes est très profitable pour la firme. Ces espaces publicitaires coûtent plus chers aux annonceurs naturellement. YouTube sera probablement une manne financière importante pour l’avenir d’Alphabet.

A lire: Microsoft continue sa vague de licenciement

Des tas de projets qui ne sont pas rentables

L’arrosoir se déverse sur un parterre de fleurs qui réclame toujours plus d’argent. Boston Dynamics, les robots que concoctent l’entreprise peuvent effrayer le public ! Alphabet croit en eux pour le futur et ne regarde pas à la dépense. Via Fiber, l’ogre américain souhaite disposer d’un réseau très haut débit à travers les Etats-Unis. Un jour, ces projets rapporteront surement de l’argent mais pour l’heure, ils ne sont que de doux rêves coûteux. Les reins de l’entreprise sont suffisamment solides pour tout encaisser.

SOURCE

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.