[IFA 2016] Alcatel, Casque VR autonome disponible début 2017 Faut quand même mettre une tête dedans 1


Alcatel annonce son casque de VR du nom de Vision. Il sortira début 2017 à un tarif de 599 €, un prix qui pique tout de même. La grande particularité de ce casque de VR est qu’il est autonome.

Alcatel Vision : un casque de VR qui se veut différent

Le casque de VR Alcatel Vision est complètement autonome, donc sans fil. Son architecture repose sur un SoC bien connu dans le monde de la mobilité. Puisque il s’agit en fait d’un processeur Samsung l’Exynos 7420 sorti en 2015. Muni d’une batterie de 3000 mAh, le constructeur promet une autonomie de 3 heures. Cela peut sembler un peu faiblard tout de même, surtout au vue du tarif. Ensuite, on continue avec l’affichage que permet le casque qui dispose d’un double écran AMOLED en 1080 x 1200. Le champ de vision est de 120°. Pour faire fonctionner le tout, on y retrouvera Android dans sa version 6.0 Marshmallow. L’immersion ne devrait pas causer le mal de la VR (motion sickness) car le temps de réponse est de 17 ms.

Alcatel Vision

Alcatel Vision

Concernant le contenu, pour le moment on parle de jeux et de films avec une comparaison faite avec l’IMAX. Ensuite, ce n’est pas tout puisque il y a également des accessoires qui sont proposés. Alcatel a présenté une caméra filmant en 360° il faut dire que c’est la grande mode. Existant en deux variantes, l’une en forme de rectangle, c’est le modèle le plus compact. Tandis que la seconde est plus optimisée, notamment équipée d’une lentille fisheye de 210°.

Pour conclure, mon avis sur le casque est qu’il est bien cher au regard de ce que propose Alcatel en terme de Hardware, datant de l’époque du Galaxy S6. De plus, je pense qu’il serait bien sage d’attendre Daydream de Google. Car l’expérience sera certainement similaire à ce que propose le Alcatel Vision et comme l’annonce est dans un mois. Le Vision risque déjà d’être dépassé lors de sa sortie.

Source

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.