5GAA : unions entre constructeurs voitures et IoT


Les constructeurs auto : Audi, BMW, Daimler et d’autres acteurs présents dans la mobilité : Nokia, Qualcomm et Intel ont pris l’initiative de s’unir sous la bannière de la 5G Automotive Association (5GAA). Dans le but de promouvoir les réseaux sans fils de prochaines générations, ainsi que les voitures autonomes et connectées.

5GAA : l’union sacrée de l’automobile avec la technologie de demain

Décidément, aujourd’hui est un grand jour pour les entreprises qui se regroupent dans le but de promouvoir leur vision de l’avenir. Nous avions toute à l’heure parler de Partnership on AI. Voilà que maintenant, nous avons la 5GAA qui s’annonce sur le Web. Le but de ce groupement sera de démocratiser la voiture autonome et connectée de demain. Puisque la 5G, le réseau de futur génération qui remplacera à terme la 4G, sera utilisé pour de nombreux objets connectés. Les voitures en feront parties au même titre que n’importe quel appareil nécessitant une connexion.

Le but de cette association sera de travailler sur les nouvelles normes afin de réduire la latence à son maximum. Car avec le nombre important de véhicules connectés et autonomes en circulation dans les prochaines années, il sera vitale que la communication puisse se faire le plus rapidement possible. Heureusement pour la 5GAA, des normes sont déjà existantes concernant les véhicules connectés. Puisque l’on peut parler de V2V (communication de véhicule à véhicule), ainsi que de V2I (communication de véhicule à l’infrastructure) et pour finir V2X (communication de véhicule à tout). Une nouvelle norme fera également son apparition avec la 5G : C-V2X (communication cellulaire de véhicule à tout). Ainsi, le véhicule aura la faculté de pouvoir communiquer avec tous les objets connectés qui l’entourent. Le futur est en marche.

Divers travaux techniques en cours et lobbying

La 5GAA devra résoudre tous les obstacles techniques afin de pouvoir proposer ses solutions et en faire des standards utilisés dans le cadre des connexions 5G. Néanmoins, avec le poids de tout ses acteurs réunis, nul doute qu’ils parviendront à leur fin. Le véritable défi se situera surtout dans les infrastructures réseaux qui devront gérer une masse d’information énorme. Puisque l’on parle de plusieurs millions d’objets connectés en activité d’ici l’horizon 2030. L’association souhaite mener des tests à grande échelle partout dans le monde. Avec l’essor du Cloud, l’arrivée de l’IA, ainsi que l’IoT, les standards de ces différentes technologies émergentes sont encore en train de se dessiner. Bientôt, ils feront partis du quotidien de chaque citoyen et mise en commun. Nul doute qu’elles changeront définitivement la manière dont on voit le monde aujourd’hui.

Source

créateur, développeur et rédacteur en chef de Y-News.info. Passionné par le numérique et adepte de la saga mythique Star Wars, je transmets mon péché mignon en vidéos sur ma chaîne YouTube.